Information et commentaires suite à l’entretien de la délégation avec monsieur le maire le 5 Juin 2018.

                                          Comme il avait été convenu lors de la remise                                           de la pétition en mairie le Mardi 29 Mai dernier,                                         une délégation de sept signataires, sous l’égide                                           de l’association Agir Pour Juvignac a été reçue                                           ce mardi par monsieur le maire, son premier                                               adjoint et l’adjoint délégué à l’urbanisme.                                                       La délégation a demandé de vive voix au                                              maire l’abandon pur et simple de tous projets                                            relatifs à l’échange du square du 18 Juin et à la                                          vente des autres espaces verts et aires de jeu de                                          la commune, rappelant que le premier volet de                                          la pétition représentait 270 signatures et que la pétition mise en ligne sur internet le 31 Mai recueillait à ce jour 240 signatures supplémentaires.                                       

     Le maire après un long préambule sur divers sujets étrangers à l’objet de l’entretien, persistait dans ses  dénégations sur les projets de ventes et d’échange de terrains communaux.                                                   

     Sur présentation des photos prises sur place ,

 

montrant les deux adductions d’eau et les deux niches de compteurs stockées à l’entrée du square, celui-ci a fini par admettre qu’il n’y aurait aucune opération sur les quatorze espaces verts de la ville.                             Madame Giroud lui a demandé de confirmer ces dires par écrit, ce qu’il s’est engagé à faire par remise d’un courrier.                                            Le lendemain de l’entretien, la mairie faisait enlever les niches entreposées sur le square.     

      Voudrait elle par cette manœuvre, faire croire aux juvignacois qu’aucun projet n’était en cours de réalisation et que cette affaire n’était qu’une manœuvre mal intentionnée pour discréditer le maire?

      Ce dernier a l’intention d’écrire à tous les pétitionnaires…                        Difficile à faire passer quand le premier adjoint en présence du maire le reconnaissait, que les propres services de la mairie confirmaient à deux riverains par téléphone, l’existence de projets et que le promoteur lui même disait que la construction de deux maisons étaient prévues sur le square du 18 Juin.                                                             

        Et comme cela n’était pas suffisant le jeudi 7 Juin au matin, tous les habitants du Martinet et des Hauts de Fontcaude auront pu voir une équipe d’ouvriers affairée à creuser la chaussée devant le square pour la pose des gaines de téléphone et d’électricité (sic les ouvriers).                         Pourquoi ce chantier si aucun projet n’était prévu dans ce parc ?

La mairie n’aurait elle pas eu le temps ou omis de prévenir l’entreprise de ne pas faire les travaux ?                                                                               Pourquoi ce même jour, un géomètre était-il en train de prendre des mesures dans le parc ? encore une vue de l’esprit ?                                           Monsieur le maire, ne prenez pas vos administrés pour des enfants, ils ne croient plus aux contes de fées. Tout le monde peut commettre des erreurs, le reconnaître est non seulement une preuve de responsabilité mais aussi de respect envers ses concitoyens.                                                     On est en droit de penser que grâce à l’intervention rapide de Agir pour Juvignac et la mobilisation de plus de 500 personnes, le maire a pris conscience qu’il fallait tenir compte de l’avis des administrés avant de lancer des projets qui touchent au patrimoine de la commune.                      Première satisfaction, mais restons vigilants et ne soyons pas dupes, la finition et la mise en attente des VRD (voirie, réseaux divers) n’ont pour but, à notre avis, que de laisser passer l’orage en attendant une éventuelle réélection en 2020 et relancer les opérations.     

       

6 Juin 2018

Les niches à compteurs 

ne sont plus là

31 Mai 2018 - 17h00

7 Juin 2018 - 11h30

7 Juin 2018 - 11h30

7 Juin 2018 - 11h30

Mesdames et messieurs les signataires, nous vous tiendrons informés de la suite du dossier et vous ferons suivre le courrier que le maire s’est engagé à fournir à madame Giroud.