Année 2018

Bonjour amis juvignacois, bienvenue à « Crottes land »  espaces verts de la rue des Alouettes.

Riverains du quartier, si vous marchez dans ces espaces, seul ou avec des enfants, faites attention où vous mettez les pieds, çà peut glisser. La mairie a fait mettre une poubelle avec distributeur (vide) de sacs pour toute la rue. Economie, peut être ou incompétence plus surement. En tous les cas, insalubrité garantie.

                                                                                                                                               

                                                                                                                                               Février 2018

année 2016                    A propos du mieux vivre

 

« Mieux vivre à Juvignac » fut un des slogans de la dernière campagne électorale. « Juvignac autrement » en fut un autre.

 

Ces slogans ont-ils été suivis d'effet depuis 2 ans ?

 

S'agissant des festivités, on ne constate pas beaucoup de modifications, que ce soit dans le type ou dans le nombre des activités, mais on note des changements parmi les personnes chargées de l'organisation.

 

Dans le domaine associatif, là aussi peu de changements, malgré quelques apparitions et quelques disparitions d'associations en vue; mais un climat pas toujours serein s'est installé, dû à des décisions unilatérales et un manque de communication évident.

 

Sur le plan visuel, les tags reviennent en force (voir photo). De manière générale, la propreté ne s'est pas améliorée. On a par exemple vu pendant plusieurs jours, une sorte de décharge s'installer sur un trottoir de l'avenue des Hauts de Fontcaude (voir photo). En attendant des jours meilleurs, l'avenue des Hauts de Fontcaude présente tant de rafistolages, qu'on hésite, pour la qualifier, entre le patchwork et la tôle ondulée, avec tous les effets néfastes que cela comporte sur les colonnes vertébrales.

 

En ce qui concerne la sécurité, on observe dans certains quartiers des individus passant leur temps à surveiller les allées et venues des gens, ce qui n'est jamais bon signe ! Une police municipale active effectuant des rondes le soir et la nuit serait bien sûr préférable. L'autorité républicaine affichée est en effet une façon de rassurer la population.Le système des voisins vigilants, écarté par la municipalité à son arrivée pourrait aussi être utile.

Juvinius