NON À LA VENTE DES PARCS ET AIRES DE JEU DE LA COMMUNE 

Opération "nettoyage" du parc du 18 Juin 

                                                                    Samedi 19 Mai après midi, les riverains de l'avenue des hauts de Fontcaude                                                                 rejoints par des habitants d'autres quartiers de la commune ont répondu                                                                             présents à l'appel de l'association Agir Pour Juvignac pour participer à une                                                                       opération de remise en état du parc du 18 Juin (Av des Hauts de Fontcaude).

                                                                    Cette initiative citoyenne avait pour but de remettre en état cet espace de                                                                     détente et de jeu afin de permettre à  celles et ceux qui ne pouvaient plus le                                                                       fréquenter faute d'abandon d'entretien de le faire à nouveau.

                                                                     Les riverains voulaient également par cette action montrer leur motivation                                                                 et leur détermination à s'opposer au projet de vente à un promoteur par la                                                                         mairie de ce parc mais également des autres espaces verts de la commune.

                                                                     Quelles que soient les raisons invoquées par la mairie pour justifier ces                                                                       projets de vente, une grande majorité de juvignacois refusent de voir partir à                                                                     vau-l'eau le patrimoine de leur ville. 

                                                                      Le montant des taxes locales et des subventions perçues par la commune                                                                   peut et doit couvrir la  réalisation des projets sans recours à la cession des                                                                         "bijoux de famille" et à l'augmentation des impôts de 21% en début                                                                                   de mandat.

                                                                      La pétition en cours a recueilli durant ce "nettoyage" bon nombre de                                                                           signatures supplémentaires de la part d'automobilistes passant devant le square                                                                 et stupéfaits d'apprendre par hasard les intentions de monsieur le maire. 

                                                                       

AVANT
AVANT
AVANT
APRÈS
AVANT