SÉCURITÉ

 Habitants des Hauts de Fontcaude soyez vigilants

23/02/2018

               Vous n’êtes pas à l’abri de cambriolages nocturnes. Dans la nuit du jeudi 22 février à deux heures du matin, un couple de retraités réveillé par des  bruits suspects a surpris des malfrats en train de faire main basse sur les objets de valeur dans leur maison. Heureusement, les voleurs ont pris la fuite avec leur butin mais sans s’en prendre physiquement aux propriétaires des lieux.

                 Après le quartier Saint Hubert, les Garrigues, La plaine c’est peut être aujourd’hui le tour de Fontcaude de subir une nouvelle vague de                              cambriolages.

                  Malgré la belle campagne de communication de notre maire sur la sécurité à Juvignac, force est de constater que nos concitoyens ne peuvent pas              dormir tranquilles. Notre police municipale fait avec les moyens qu’elle a et surtout avec les effectifs qu’elle n’a pas.

                  Rappelons que dans les débuts de la mandature de la nouvelle équipe municipale nous avons perdu cinquante pour cent de nos policiers. Quatre ans après non seulement nous ne sommes pas revenu à l’effectif de départ mais l’embauche de nouveaux agents nécessaire vu l’augmentation de la population

      et la manne financière dont bénéficie aujourd’hui la commune n’est pas réalisée.

                  Rassurez vous, nos policiers arriveront plus vite chez vous en cas de nécessité en vélos électriques et pendant les heures de bureau

EN 2016  A PROPOS DE LA SÉCURITÉ

Réponse au

Journal 

Municipal N3

En ce qui concerne la sécurité des biens et des personnes, c'est une chose que d'afficher la sécurité comme priorité, c'en est une autre que de la réaliser effectivement.

 

Dans le journal municipal N°3 (disponible en mairie et non distribué)

 

Un article intitulé « La sécurité des Juvignacois : une priorité » « La ville de JUVIGNAC renforce ses effectifs et ses moyens »

« La ville de Juvignac a choisi de renforcer sa police municipale en augmentant ses effectifs et en la dotant de moyens nouveaux lui permettant d’intervenir efficacement. »

 

NON, la ville ne renforce pas ces effectifs, elle bouche les trous. 

Pour ce qui est « d’intervenir efficacement », on ne peut pas demander à un effectif aussi motivé soit-il, de se dédoubler.

 

Ce que ne vous dit pas l’article, c’est que depuis l’arrivée de la nouvelle majorité, l’effectif de la police qui s’élevait au total à 14 agents en comptant les ASVP, a diminué de plus de la moitié avec le départ d’une partie des policiers et la suppression des ASVP.

Avec l’arrivée de deux nouveaux agents à qui nous souhaitons au passage la bienvenue, nous sommes encore loin du compte pour revenir à un effectif raisonnable pour une commune de plus de 10 000 habitants couvrant une superficie importante et avec des quartiers de plus en plus urbanisés.

 

La convention « voisins vigilants », accord tripartite signé par l’équipe précédente entre gendarmerie, mairie, préfecture, aujourd’hui appelée « participation citoyenne », n’a pas été renouvelée. 

Celle ci avait, entre autre, pour avantage de bénéficier d’une attention particulière et d’une présence accrue de la gendarmerie sur la commune ainsi que d’une parfaite coordination entre notre police et les militaires.

 

Dans le cadre de sa politique locale de prévention de la délinquance et de la tranquillité publique, monsieur le maire et son adjoint à la sécurité pourraient organiser des réunions d’information avec la gendarmerie comme ce fut le cas auparavant pour les personnes âgées et les relais d’opinion.

 

En clair, sommes nous bien protégés ?